Opération de prospection géoradar à Ladapeyre 2016

  • Pl017
    C-Scan GPR 2014
  • Pl020
    Relevé des anomalies GPR
  • Pl029
    Proposition d'interprétation

Programme : Étude du site antique des Montceaux à Ladapeyre (Creuse, Limousin, France).

Responsable : Florian Baret, Docteur en Archéologie (chercheur associé au CHEC-EA 1001, Université Blaise Pascal – Clermont-Fd 2 ; ArchéoTek).


Ce projet de prospection géophysique fait suite aux opérations de prospections thématiques sur le thème des agglomérations « secondaires » gallo-romaines en Limousin menées en 2010 (prospections terrestres et aériennes), 2011 (prospections terrestres, aériennes et relevés topographiques), 2012 (prospections géophysiques) et 2014 (prospections géophysiques) s’inscrivant dans le cadre d’une thèse de doctorat soutenue le 8 juin 2015 et traitant des Agglomérations « secondaires » gallo-romaines dans le Massif Central (cités des Arvernes, Vellaves, Gabales, Rutènes, Cadurques et Lémovices), Ier s. av. J.-C. – Ve s. apr. J.-C (Baret 2015). Ce travail a permis d’établir la liste des sites actuellement considérés comme des agglomérations « secondaires » et d’établir un classement typologique et hiérarchique des sites en tenant compte des données disponibles et de l’état des recherches tout en menant de nouvelles opérations sur le terrain.

Depuis 2012, les travaux se sont focalisés sur le site des Montceaux à Ladapeyre (23), possible agglomération mise en avant par G. Gouyet. Les résultats de 2012 (mise en évidence d’un fanum octogonal par méthode ARP©) ont été complétés de manière importante en 2014 avec la mise au jour de plusieurs bâtiments de modules similaires et d’espacement régulier dont certains n’avaient pas été observées avec la méthode électrique. Le fanum a lui aussi été documenté beaucoup plus finement grâce à la méthode radar. Ces résultats laissent penser que nous sommes maintenant en présence d’une grande villa à pavillons multiples alignés.

La campagne de prospection de 2014 a permis de mettre en évidence la présence de 7 bâtiments de formes carrées (10 x 10 m de moyenne environ), alignés (5 à l’est du temple, 2 à l’ouest) selon en axe similaire à celui du temple. Ces bâtiments forment les deux ailes d’une possible grande villa à pavillons multiples alignés qui s’étendrait, si l’on prolonge jusqu’à l’emplacement supposé de la pars urbana (parcelles AM 4 et 5 : tesselles de mosaïques, enduits peints, marbre mis au jour par G. Gouyet (Baret 2015a)), sur 600 m de longueur pour une largeur de 150 m. La prospection radar a permis de mettre en évidence des cloisonnements internes pour certains bâtiments mais les plans restent partiels. La prospection magnétique pourrait laisser supposer la présence de zones de chauffe à l’emplacement de certains bâtiments (Baret 2015a).

Le projet de cette année vise à confirmer cette interprétation par la poursuite de la couverture géoradar du site en investiguant plus précisément les parcelles où se localiserait la pars urbana. Cela permettra de confirmer l’interprétation, d’établir le plan de ce riche bâtiment qui livre des tesselles de mosaïque, des enduits peints et du marbre, mais aussi d’approcher plus finement la superficie de l’établissement.

La campagne 2016, à partir d’une prospection au géoradar (méthode qui a montré les meilleurs résultats sur ce site) réalisée par la société AnalyseGC, devra répondre à plusieurs objectifs :

  • confirmer l’interprétation comme villa,
  • valider l’hypothèse de localisation de la pars urbana,
  • obtenir un plan de la pars urbana,
  • délimiter précisément l’emprise de l’établissement.

Bibliographie sommaire :

Baret F. (2010) Les agglomérations « secondaires » gallo-romaines dans le Massif Central, cité des Lémovices : rapport de prospection thématique. Limoges : SRA Limousin.
Baret F. (2011) Les agglomérations « secondaires » gallo-romaines dans le Massif Central, cité des Lémovices : rapport de prospection thématique. Limoges : SRA Limousin.
Baret F. (2013) Les agglomérations « secondaires » gallo-romaines dans le Massif Central, cités des Lémovices : rapport de prospection thématique (prospection géophysique). Année 2012. Limoges : SRA Limousin.
Baret F. (2015a) Les agglomérations « secondaires » gallo-romaines dans le Massif Central, cités des Lémovices : rapport de prospection thématique (prospection géophysique) et synthèse archéologique. Année 2014. Limoges : SRA Limousin.
Baret F. (2015b) Les agglomérations « secondaires » gallo-romaines dans le Massif central, cités des Arvernes, Vellaves, Gablaes, Rutènes, Cadurques et Lémovices. Ier s. av. J.-C. – Ve s. ap. J.-C. Thèse de doctorat sous la direction de F. Trément. Clermont-Ferrand : université Blaise Pascal – Clermont-Fd II.
Ferdière A. et al. (2010) Les grandes villae « à pavillons multiples alignés » dans les provinces des Gaules et des Germanies : répartition, origine et fonctions. Revue Archéologique de l’Est, 59 : 357-446.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *